23 mars : grève et manifestations interprofessionnelles, à NICE et partout en France !

jeudi 4 mars 2010
par  SUD SOLIDAIRES 06
popularité : 42%

Les organisations nationales CGT, CFDT, UNSA, FSU, Solidaires appellent les salarié-e-s en activité, les chômeurs/ses, les retraité-e-s, les jeunes en formation, à agir ensemble le 23 mars.

Pour l’Union syndicale Solidaires, un appel unitaire à une action nationale interprofessionnelle est une bonne chose, cela répond à l’urgence sociale que nous connaissons, à la nécessité d’une réponse aux attaques patronales et gouvernementales, aux besoins de luttes collectives pour faire aboutir nos revendications.

Soyons très nombreux/ses en grève et dans les manifestations, le 23 mars !

Mais, la forme de l’action est une question essentielle. L’expérience montre que des journées d’action isolées permettent de rassembler des millions de personnes, mais l’absence de prolongement empêche de gagner. C’est ce que nous avons connu en 2003 à propos des retraites de la Fonction publique, en 2009 après le 29 janvier et 19 mars. Voilà pourquoi, l’Union syndicale Solidaires propose d’organiser un mouvement reconductible, animée par les assemblées générales de grévistes, et coordonné nationalement par les organisations syndicales. Il ne s’agit pas de se contenter d’un slogan, mais bien de prendre la responsabilité de construire ce mouvement.

L’intersyndicale du secteur des Douanes s’est déjà fixée cette perspective du 23 mars comme possible début d’une grève reconductible.

A la SNCF, la fédération SUD-Rail propose un appel unitaire à une grève nationale reconductible à compter du 23 mars, pour faire suite à l’ultimatum de la grève du 3 février. Les fédérations syndicales de l’Education Nationale ont d’ores et déjà prévu de se revoir aussitôt après la grève du 12 mars qui touchera les lycées .

L’intersyndicale Fonction publique a lancé un appel unitaire à la grève le 23 mars. Dans plusieurs départements, des rencontres unitaires ont eu lieu pour préparer le 23 mars.

[(La grève nationale dans les raffineries Total a montré que les travailleurs/ses se mobilisent fortement, en solidarité avec celles et ceux qui luttent, et pour les revendications de tous.

Malheureusement, les appels à cesser le mouvement des fédérations CFDT puis CGT, n’ont pas permis d’obtenir la relance de la Raffinerie des Flandres, là où le mouvement dure depuis le 12 janvier, à l’appel de l’intersyndicale locale SUD, CGT, FO.

C’est dommage, car la situation devenait très difficile pour le gouvernement et la direction de Total.

La grève continue à Dunkerque, et les syndicats Solidaires y apportent tout leur soutien ; le rassemblement du 8 mars à La Défense, jour du CCE Total, est une étape importante.)]

[**
Un mouvement national fort est nécessaire pour mettre en échec les prétentions patronales et gouvernementales, pour gagner sur nos revendications. Les appels unitaires autour du 23 mars sont une occasion. Saisissons-nous de cette possibilité !*]



Documents joints

Tract Solidaires 23 mars
Tract Solidaires 23 mars
PDF - 252.8 ko
PDF - 252.8 ko

Sites favoris


4 sites référencés dans ce secteur