Grève et de manifestation à NICE le jeudi 16 Novembre

Communiqué intersyndical
vendredi 27 octobre 2017
par  SUD SOLIDAIRES 06
popularité : 36%

Communiqué commun CGT- Solidaires - FO - FSU - UNEF

Pour défendre de notre modèle social, les syndicats poursuivent la mobilisation dans la durée.

Une réunion intersyndicale départementale s’est tenue le mercredi 25 octobre, à la suite de la rencontre qui s’est déroulée la veille à Paris sur le plan national. Il a été question de décliner localement la décision prise d’organiser une journée de grève et de manifestation le jeudi 16 novembre dans toute la France pour faire barrage à la politique d’injustice sociale mise en œuvre sous ce quinquennat.

Nous entendons dénoncer :

- les ordonnances portant réforme du code du travail, affaiblissant considérablement les droits des travailleurs, réduisant les moyens des représentants du personnel et des organisations syndicales en même temps qu’elles accroissent les pouvoirs de l’employeur, désormais en mesure de licencier abusivement en quasi-imputé au vu des barèmes scandaleusement bas imposés aux prud’hommes ;

- la suppression de nombreuses garanties obtenues laborieusement en matière de santé et sécurité au travail et la remise en cause importante du compte pénibilité qui, renforcé et amélioré, permettrait de soulager la souffrance des travailleurs affectés à des tâches et métiers pathogènes (travail de nuit, charges lourdes, expositions à des substances chimiques nocives, cadences infernales dans le domaine médical…) ;

- la politique de compression salariale, tant dans le privé que dans le public ;

- le plan social qui s’annonce dans le secteur associatif et dans de nombreuses collectivités avec la suppression de 200.000 contrats aidés, emplois au service de l’intérêt général et de la protection des plus faibles ;

- les risques pesant sur les régimes de chômage (« la flexi-sécurité » invoquée s’avérant en réalité être surtout de la flexibilité pour les employeurs sans grande sécurité pour les privés d’emplois) ainsi que sur la formation professionnelle ;

- les menaces à venir de nos droits à la retraite ;

- une précarisation accrue de la jeunesse, concernée au premier chef par la réforme du droit du travail, associée à une remise en cause du droit à l’enseignement pour tous via l’instauration d’une sélection à l’entrée de l’université ;

- les attaques envers le service public par la suppression annoncée de 120.000 postes.

A ces mesures antisociales s’ajoutent des cadeaux fiscaux indécents que le gouvernement entend compenser par une baisse des prestations sociales, notamment les aides pour le logement (APL).

Dans cette optique, la mobilisation du 16 novembre n’est en rien un baroud d’honneur, le mouvement ayant vocation à se renforcer et s’ancrer durablement dans le paysage politique et social.

Nous appelons donc les travailleurs, actifs et retraités, les jeunes et les privés d’emplois à à participer à la journée de grève et de manifestation le jeudi 16 Novembre à partir de

Attention changement de lieu de départ :

Le Départ de la manifestation se fera à 10h30 Place Du Général De Gaulle (Libération)}

La manifestation ira jusqu’à la Place Garibaldi en passant par Massena et Jean Jaurès



Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur