L’expérience d’une salariée d’association - Union syndicale Solidaires - Élections dans les TPE-TPA

samedi 17 décembre 2016
par  SUD SOLIDAIRES 06
popularité : 21%

Les élections TPE/TPA et du particulier employeur auront lieu du 30 décembre 2016 au 13 janvier 2017.

Une semaine supplémentaire est prévue pour le vote par correspondance pour l’Outre Mer (donc jusqu’au 20 janvier 2017).

Le dépouillement aura lieu le 31 janvier, et les résultats devraient être proclamés le 3 février.

Dans le syndicat de locataires où je travaillais, nous étions cinq salariées quand nous nous sommes syndiquées, en 2015. Nos conditions de travail s’étaient dégradées suite à des conflits au sein du conseil d’administration bénévole et au départ d’une de nos collègues non remplacée. L’employeur n’avait pas eu l’obligation légale d’organiser des élections professionnelles (pourtant à partir de 6 salarié-e-s selon la convention de l’animation) : le Contrat d’avenir d’une d’entre nous ne comptait pas dans la masse salariale. Nous syndiquer et créer une section syndicale ASSO nous a permis d’établir un cadre dans nos relations salariées-employeurs.

Le conseil d’administration s’est empressé de contester la désignation de la représentante de la section devant le tribunal d’instance « L’association est trop petite pour un dialogue syndical »… et toute autre forme dialogue avec les salarié-e-s d’ailleurs. Dans ce contexte, l’existence de la section était difficile mais donnait une voix collective à nos actions et revendications en période de crise. Suite à notre adhésion à Asso, nous nous sommes formées au droit du travail et au droit syndical (très faibles pour les salarié-e-s en très petites structures). La situation a continué à s’aggraver pour les salariées, mais celles qui sont restées continuent de lutter pour la reconnaissance et le respect de leurs droits face à des employeurs qui « seraient dans leurs pleins droits ».

Aujourd’hui, elles ont cet appui syndical primordial (conseils gratuits d’avocats, formations et accompagnements d’ASSO et du Solidaires local) pour ne pas être isolées dans ce combat. Se syndiquer et partager ses expériences, connaître ses droits, être accompagné-e-s pour élaborer des stratégies de défense et porter des revendications plus larges pour améliorer le système-travail est essentiel pour se sortir des situations difficiles que réservent, en particulier, les TPA !