Ensemble, le 19 Octobre, exigeons les moyens pour un accueil digne et l’arrêt de la chasse aux réfugiés !

dimanche 11 octobre 2015
par  SUD SOLIDAIRES 06
popularité : 3%

Des centaines de milliers de femmes, d’hommes et d’enfants ont été contraints de quitter leur pays. L’horreur de ces déracinements forcés, dans des conditions indignes et insupportables, ces cortèges de morts obscènes, durent depuis des années, depuis bien trop longtemps. TOUS ces réfugiés doivent être accueillis dignement !

Car il n’y a pas les réfugiés légitimes et ceux qui ne le seraient pas. Croît-on vraiment que toutes ces femmes et tous ces hommes qui quittent leur pays, leurs attaches, qui risquent leur vie, le font simplement par recherche d’un meilleur confort ?

Le drame que vivent ces réfugiés est le fruit du chaos provoqué sur tout le pourtour méditerranéen par les guerres en Irak et en Syrie, par la destruction de l’Etat libyen, par le développement de la dictature en Erythrée.

Les États européens, et la France doivent œuvrer réellement, dans le respect de l’indépendance des pays, à construire les solutions pérennes permettant aux populations de ne plus subir le joug des dictatures et l’atrocité des conflits meurtriers.

L’escalade dans les interventions militaires est une spirale dangereuse et inefficace. Et c’est du côté de la paix, de la négociation et du désarmement qu’il faut résolument se ranger et agir.

Et si le gouvernement français parle de solidarité, rappelons que la véritable solidarité, est celle qui opère un changement radical en matière de droit du travail et de droit de séjour. Et ces dernières années, la France n’a eu de cesse de prendre des mesures inadmissibles pour durcir les conditions d’accueil des immigrés et faciliter leur expulsion !

Le 27 Septembre un pas de plus dans le mépris a été franchi par la police italienne qui a évacué manu militari les réfugiés du camp de Vintimille.

Le déploiement de moyens militaires et policiers notamment dans les trains ou aux gares de Menton Garavan ou à Nice ne règleront rien. Pire, ils rappellent les pages les plus sombres de notre Histoire !

La France, qui se veut le pays des droits de l’Homme, terre d’accueil et d’asile doit prendre toute sa place dans ce drame humain.

Accueillir largement ne peut se réduire aux 24 000 réfugi.é.es envisagé.e.s, chiffre beaucoup trop faible, en dessous des capacités d’accueil de notre pays et surtout des besoins criants.

Mais accueillir largement, c’est aussi accueillir dignement.

Et, pour cela, les politiques publiques et les services publics ont un rôle irremplaçable. Cela passe évidemment par les moyens directs – ceux des services de l’État – et indirects – le soutien aux organismes et associations qui agissent pour l’accueil et les droits des immigrés.

Or, les uns comme les autres, sont aux premières loges des politiques d’austérité actuellement menées, et que ce soit en matière d’effectifs, de crédits, de subventions, tous ces acteurs essentiels sont mis à mal dans l’exercice de leurs missions par les restrictions successives qui les frappent.

Il faut impérativement une rupture immédiate avec ces politiques régressives et dangereuses et l’octroi des moyens nécessaires à l’accomplissement de ces missions d’intérêt général.

Les organisations signataires appellent à un rassemblement devant la
Gare de Menton-Garavan le 19 octobre à 14h30

Ensemble exigeons les moyens pour un accueil digne et l’arrêt de la chasse aux réfugiés !

Premiers Signataires : CGT ; FSU ; Solidaires ; Ldh Nice ; Agir Contre le Racisme ; Mrap.



Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur