54 jours de grève pour les facteurs du Lauzet Sur Ubaye :

mardi 11 janvier 2011
par  SUD SOLIDAIRES 06
popularité : 14%

La Direction de La poste a décidé de fermer le centre courrier du Lauzet, qui dessert les communes de La Bréole, Le Lauzet, Pontis, Méolans-Revoal, St Vincent les Forts, et de « concentrer » sur Barcelonnette la distribution du courrier.

Tout à sa logique de profit, la Direction place dans une situation ubuesque et dangereuse les 5 facteurs du Lauzet. Elle leur fait faire 4 fois par jour le trajet Le Lauzet-Barcelonnette (+/- 25 km) pour l’accomplissement de leur travail journalier, soit la distance de 95 km en moyenne pour chacun, par tout temps, avec les risques accrus d’accidents de circulation. Elle pénalise aussi les usagers qui verront la remise de leur courrier retardée et alléatoire.

Alors à quoi rime cette organisation inepte (le camion amenant le courrier à Barcelonnette continuera à passer par Le Lauzet) et dogmatique qui défie la logique et le bon sens ?

Les grévistes soutenus par notre syndicat exigent de La poste le maintien des emplois et du centre de distribution au Lauzet. Ils sont soutenus par leurs élus locaux et la population.

Les usagers du service public postal en zone rurale vivent la dégradation du service public postal engagé depuis bientôt cinq ans sur le département et en subissent les conséquences fâcheuses. Bon nombre de communes et d’élus locaux se sont vus imposer une transformation radicale de la présence postale dans les Alpes de Haute Provence.

Exemple édifiant : en 2006 il y avait 80 bureaux de poste en gestion directe par La Poste (BPGD), et 28 « partenariats » (agences communales, points Poste). Fin septembre 2010 on en est à 58 bureaux BPGD et 36 partenariats.

Or, la présence postale territoriale est une mission de service public en complément du service universel.

La Poste a des missions indispensables en matière d’aménagement du territoire et de lien social. Elle doit les respecter ! Fermer des bureaux de poste participe à la désertification des zones rurales.

Nous refusons cette logique.

Le service public postal doit être maintenu, modernisé et rénové afin de répondre aux besoins de la population sur l’ensemble du territoire.

Dans le cadre d’une mobilisation citoyenne contre la dégradation du service public, nous vous invitons à :

une conférence de presse :

Le jeudi 6 janvier 20011 à Barcelonnette à 11 H00

Devant le bureau de Poste

En présence des facteurs, des syndicats, des partis politiques, des élus, des usagers et de la presse

Contacts : Laurent Ramu 06 43 35 99 12

Dominique Boyer 06 14 28 44 73



Sites favoris


4 sites référencés dans ce secteur