REP fonctionnaires et contractuels : Insuffisant et injuste !

jeudi 17 décembre 2009
par  SUD SOLIDAIRES 06
popularité : 40%

Excellente candidature, mention indispensable

Dans les REP (Reconnaissance de l’Expérience Professionnelle), les agents
sont classés en trois appréciations : excellente candidature, bonne candidature
et assez bonne candidature, portées par le Chef de Service, quelle que soit
l’appréciation annuelle.

Comme pour toutes les promotions, c’est l’avis du Chef
de Service qui prime.

C’est ainsi qu’il y avait 20 places pour les listes
d’aptitude d’APN1 (réservées aux AP) mais qu’il n’y a eu que 7 lauréats
car il n’y avait que 7 Excellente Candidature !

De nombreux agents notés E, certains depuis des années, n’ont que la mention
« bonne candidature ».

En empêchant ces agents d’être retenus, La Poste n’est
pas à une contradiction près.

Plus de 50 ans : excellente candidature obligatoire

Les agents de plus de 50 ans n’ayant eu aucune promotion qui ne bénéficient
pas de la mention « Excellente Candidature » sont aussi exclus de toute
promotion.

L’Accord promotion de 2006 que SUD n’a pas signé le prévoyait.

Au lieu de 15 000 promotions sur cinq ans, on en aura sans doute moitié moins !

Encore une fois des promesses non tenues.

1700 places pour les fonctionnaires, 700 places pour les ACOs... C’est insuffisant !

Comme les années précédentes, le nombre de promotions par REP reste
insuffisant . Pour les ACOs, comme l’an dernier, le nombre de postes par grade
et niveau de fonction a été réparti dans les différents métiers, sans savoir
comme cette répartition a été faite.
Les plus de 50 ans n’ayant pas eu de promotion sont comptés en plus du quota
de 1700 places. Ce ne sont pas obligatoirement ceux et celles qui ont le plus
d’ancienneté.
APN1 : 20 places mais 7 lauréats seulement car il n’y avait pas suffisamment
d’Excellente Candidature.

APN2 : 648 reçus (8 322 candidat-es et 1444 Excellente Candidature),

ATG1 : 353, ATG2 : 293, AM/ATGS : 364,

CAPRO : 167, CA1 : 144, CA2 : 114, CS : 162.

[*SUD revendique :

- La promotion à l’ancienneté par REP de tous les agents après 10 ans de carrière.
- Le respect des engagements pris et la promotion de tous les agents de plus de 50 ans
n’ayant eu aucune promotion.
- La parution du décret sur les tableaux d’avancement et listes d’aptitude vers les grades
de reclassement et l’organisation de tableaux à effet au 31 décembre 2009.*]

[(Quota par direction !

La liste des candidat-es à une REP est
une liste nationale. Mais des quota de
lauréats sont fixés par direction sur des
bases obscures. Des candidat-es, notés
Excellente Candidature et qui ont
l’ancienneté nécessaire sont ainsi
éliminés alors qu’ils avaient l’ancienneté
requise. C’est le cas d’agents de
Coliposte, des DOM ou de Corse, (et
selon les grades, de bien d’autres
directions) n’ont pas été retenus car le
nombre de postes attribués à leur
direction était trop limité !)]

[(
Et les reclassés ?

Le décret sur la promotion des agents
reclassés vers les grades de reclassement,
présenté en CTP, n’est toujours
pas paru. Malgré les promesses successives
du ministre de tutelle, Christian
Estrosi, de parution rapide du décret, il
n’y a toujours rien.
La direction de La Poste et le gouvernement
ont fait retirer du projet de loi
un amendement voté à l’unanimité au
Sénat sur la nécessité d’une reconstitution
de carrière. C’est dire l’attention
qu’il porte aux reclassés.
SUD revendique qu’une fois le décret
paru, tableaux d’avancement et listes
d’aptitude vers les grades de reclassement
soient organisés au titre de 2009.
Il n’y a aucune raison que les retards
du décret conduisent à une nouvelle
année sans promotion pour les reclassés !)]


Fédération syndicale des activités postales et
de télécommunications

25/27 rue des Envierges 75020 Paris

Téléphone : 01 44 62 12 00

Télécopie
 : 01 44 62 12 34

sudptt@sudptt.fr http://www.sudptt.fr



Commentaires  (fermé)

Logo de dressée avec le poing
lundi 21 décembre 2009 à 22h07 - par  dressée avec le poing

Vous dites que les 1700 places sont en plus des > 50 ans n’ayant jamais eu de promotion, comment se fait il donc que le chef de service s’octroie le droit d’ignorer totalement la liste des moins de 50 ans ?

. Il a choisi de ne promouvoir que des personnes agées ( et mon service est très vieux car à 42 ans je suis la 3 ème + jeune de mon grade ),aucun espoir de voir ma carrière démarrer, même doucement..... J’ai pourtant trouvé des personnes plus jeunes que moi, moins anciennes sur la liste ....

Comment accepter le REP pour une personne X qui a forcément moins d’ancienneté dans son grade que nous autres, 21,5 ans pour moi car depuis 2003 que je suis dans de ce service, c’est sa 3 ème promo ( à Mme X )

Peut on se battre ( tribunal administratif éventuellement ) contre ces procédures bafouées ?

Le favoritisme est déjà très au devant de la scène lors des RAP ( les élus sont élus avant les RAP , critères ??? ), mais c’est aussi sur le devant des REP qu’on le retrouve ; car aujourd’hui, si malgré tous les efforts du chef de service pour placer ses pré élus sur des RAP, si le ( ou la ) protégée n’arrive toujours pas à déccrocher sa promo, on la place en excellente candidature sur la liste REP

Que reste t il au personnel qui travaille, parfois au delà de ce qu’on lui demande......RIEN
C’est ainsi qu’un chef de service peut en très peu de temps, démotiver complètement son personnel. Est ce vraiment leur mission, la démotivation ? Les fonctionnaires doivent disparaitre à tout prix, j’en viens à penser que la stratégie est très calculée, ils veulent que nous en venions à la démission

Je m’adresse à SUD, car il semble que vous soyiez les seuls à n’avoir pas signé ces accords.S’il vous plait, de la TRANSPARENCE lors de la parution des élus : Nom, affectation, ANNEE DE NAISSANCE et ANCIENNETE DANS LE GRADE ;

Si La Poste est aussi claire qu’elle le prétend ( réponse requête = promos conformes aux règles en vigueur ) afficher ces 2 colonnes supplémentaires ne devrait pas lui poser de problème !!!!

Sites favoris


4 sites référencés dans ce secteur