Manifestation du 4 septembre à NICE dans le cadre de l’appel citoyen contre la xénophobie

Communiqué de Solidaires 06
mardi 7 septembre 2010
par  SUD SOLIDAIRES 06
popularité : 14%

Rafles, expulsions, dénonciations, stigmatisations d’une partie de la population, propos haineux, propositions totalement démagogiques et inapplicables : le gouvernement avec en figures de proue « nos » élus locaux Estrosi et Ciotti a franchi ces dernières semaines un cap dans la mise en œuvre d’une politique qui rappelle les heures les plus noires de l’histoire contemporaine.

Ce n’est pas un hasard.

Alors que l’échec de la politique de Sarkozy est patent tant en matière économique que sociale, que des pans de plus en plus grands de la population connaissent une situation d’extrême pauvreté, le gouvernement utilise la ficelle du bouc émissaire.

Étrangers sans papiers, Roms forcément délinquants, mais aussi travailleurs en lutte, syndicalistes ou magistrats prétendument laxistes…Tout est bon pour détourner l’attention et masquer la réalité… L’insécurité sociale, celle qui crée les travailleurs pauvres, les chômeurs demain les vieillards au travail….celle qui est le fruit de l’injustice sociale…

Ce ne sont pas les étrangers, les précaires, telle ou telle partie de la population qui est un danger mais bien les patrons du Medef, le gouvernement Sarkozy, la politique de récession sociale…

Pour l’Union syndicale SOLIDAIRES il est temps d’organiser la Résistance au quotidien, de dénoncer la politique d’enfumage qui veut masquer la réalité de l’exploitation, d’exiger un autre partage des richesses.

Un autre monde est possible, Construisons le.

Constitution française de 1793 :

Article 4. - Tout homme né et domicilié en France, âgé de vingt et un ans accomplis ; - Tout étranger âgé de vingt et un ans accomplis, qui, domicilié en France depuis une année - Y vit de son travail - Ou acquiert une propriété - Ou épouse une Française - Ou adopte un enfant - Ou nourrit un vieillard ; - Tout étranger enfin, qui sera jugé par le Corps législatif avoir bien mérité de l’humanité - Est admis à l’exercice des Droits de citoyen français.


Déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen :

Article 35. - Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.



Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur