jeudi 18 avril 2019
par  SUD SOLIDAIRES 06

Macron aux Gilets jaunes : quelques concessions pour que rien ne change

6 mois de mobilisations des Gilets jaunes, des syndicats, des enseignant-es, des agent-es des impôts, des retraité-es et de bien d’autres encore… Macron répond-t-il à ces mobilisations ?

La lecture du contenu de l’allocution télévisée qu’il devait initialement prononcer lundi soir est édifiante.

Si certaines mesures montrent sa volonté de calmer le jeu, il n’en demeure pas moins qu’elles ne sont ni la réponse aux demandes des Gilets jaunes, ni à celles qu’ont exprimées les travailleur-euses et les syndicats dans les grèves et dans la rue.

La mobilisation des Gilets jaunes porte sur les services publics, la justice sociale et fiscale, la démocratie et l’écologie et que veut faire ce gouvernement ?

- la suspension de toute fermeture d’école et d’hôpital jusqu’à la fin de son mandat…

Mais quid des fermetures réalisées ces derniers mois et des projets en cours, des dédoublements de classe promis et non réalisés, de la réorganisation des hôpitaux qui prévoit toujours la suppression de certains services ? et des autres services publics : des centres des finances publiques, des gares, des services de la jeunesse et des sports...

- l’indexation des retraites jusqu’à 2000 euros sur l’inflation, c’est donc l’annonce d’une perte durable de pouvoir d’achat pour les retraité-es qui touchent au dessus de 2000 euros et aucune prise en compte des autres revendications portées depuis des mois par les retraité-es en colère.

- la baisse des impôts sur le revenu en particulier pour les classes moyennes, si cela va redonner du pouvoir d’achat aux personnes concernées, c’est très loin d’une révision du système fiscal pour un meilleur partage des richesses et d’une réelle justice fiscale ou de la remise en cause des baisses des effectifs pour traquer la fraude fiscale... Et ces baisses seraient compensées par des baisses de dépenses publiques ou encore l’exigence de travailler plus...

- la pérennisation de la prime annuelle, ce qui n’est toujours pas une augmentation de salaire, donc qui ne compte ni pour la carrière, ni pour la retraite (elle est de plus défiscalisée et désocialisée). Et elle est loin d’avoir concerné tout le monde : petites entreprises, sous-traitance, intérim, temps partiels… les laissé-es pour compte ont été nombreux-ses.

- un référendum d’initiative citoyenne en version locale uniquement, alors que le débat qui s’enclenche autour de la privatisation de l’aéroport de Paris montre que les enjeux nationaux sont au coeur des préoccupations des mobilisations actuelles.

- un fond garantissant le versement des pensions alimentaires pour les femmes seules en charge de famille, mais rien sur leurs petits salaires et pas de revalorisation d’allocations…

- la suppression de l’ENA, mesure très symbolique. Nul doute que les élites politico-économiques iront se former dans d’autres écoles, privées cette fois-ci…

En revanche il n’y aucune décision sur :

- le rétablissement de l’ISF (sauf une annonce de bilan d’ici quelques années…), le retrait de la transformation du CICE en baisse de cotisation, la remise en place de l’exit tax, la baisse voire l’exonération de la TVA sur les produits de premières nécessité qui serait la plus grande mesure de justice fiscale.
- le retrait de toutes les mesures répressives contre le droit de manifester ni la fin de l’utilisation des « armes non létales » utilisées par les forces de l’ordre.
- un plan de développement des services publics pour une égalité dans les territoires.
- des mesures à la hauteur de l’urgence écologique.

Dans les faits, rien n’est décidé qui tranche véritablement avec les politiques mises en oeuvres par les gouvernements successifs ces dernières années et par Macron qui les a encore accentuées.

Pour les syndicats de lutte, le chemin est encore à faire, car aucune concession n’est faite :

- pas d’augmentation du SMIC, du point d’indice, des salaires, des pensions et des minimas sociaux.

- pas de retrait des projets de réforme de la fonction publique et des retraites.

C’est une deuxième série d’annonces pour tenter de mettre un terme à la contestation sociale qui a débuté en novembre.

Macron veut aussi renouer un dialogue social auprès des syndicats (et ceux qui le soutiennent en premier lieu).

Mais pour Solidaires, il faut de réels changements, qu’il va nous falloir aller chercher en continuant des mobilisations massives et déterminées dans nos entreprises, nos administrations, nos services.

Et aussi, dans la rue les samedis avec les Gilets jaunes pour porter plus haut les exigences de justice, de démocratie, d’égalité et mettre en avant nos revendications.


Articles les plus récents

jeudi 11 avril 2019
par  SUD SOLIDAIRES 06

Journée internationale de manifestations, de revendications et de solidarité entre les travailleur-euse-s !

Le 1er mai est une journée d’action et de mobilisation internationale pour les droits des travailleur-se-s, le progrès social, la paix et la solidarité.

Dans la continuité des nombreuses luttes menées, il s’agit de poursuivre et amplifier les batailles pour que les urgences sociales et climatiques soient enfin prises en compte par le gouvernement et le patronat.

jeudi 11 avril 2019
par  SUD SOLIDAIRES 06

Formation CSE pour les élu.e.s des entreprises

La formation CSE pour les élu.e.s des entreprises de plus de 50 salarié.e.s aura lieu
du 24 au 26 juin 2019 (3 jours) au 28 avenue Giacobi à NICE dans les locaux de SOLIDAIRES 06 }}

dimanche 24 mars 2019
par  SUD SOLIDAIRES 06

Appel à rassemblement en soutien à Genevieve Legay

Attac 06 et de nombreuses organisations, collectifs , syndicats ainsi que des citoyen.ne.s engagé.e.s appellent à se réunir pacifiquement place Garibaldi à Nice lundi 25 mars à 18h00, afin de relayer les messages de paix de fraternité et les nombreux combats humains et environnementaux que portent depuis tant d’années notre amie Geneviève.

vendredi 22 mars 2019
par  SUD SOLIDAIRES 06

Interdiction de manifester sur NICE ? La position de Solidaires

Et maintenant, Macron sort l’armée et interdit les manifestations
L’Union syndicale Solidaires dénonce l’escalade du pouvoir dans la répression et la limitation des libertés. Le gouvernement annonce le déploiement de l’armée ce samedi 23 pour « sécuriser » certains lieux sur lesquels il reste très (...)

dimanche 17 mars 2019
par  SUD SOLIDAIRES 06

Grève et manifestation du 19 mars à NICE

La situation sociale en France est marquée par l’expression diverse et multiple d’un mécontentement social grandissant, par l’aspiration à une véritable justice sociale et fiscale, par la dénonciation des reculs sur les libertés publiques comme individuelles.
Le mouvement des gilets jaunes est (...)

mardi 5 mars 2019
par  SUD SOLIDAIRES 06

8 mars, grève des femmes sur NICE

Les luttes féministes ont permis de conquérir des droits et de progresser vers l’égalité entre les femmes et les hommes.
Mais cette égalité est loin d’être effective.
C’est pourquoi la journée du 8 mars ne se « fête » pas et n’est pas la « journée de la femme » mais bien celle de lutte pour les droits des (...)

dimanche 3 février 2019
par  SUD SOLIDAIRES 06

Le 5 fevrier : Tous-Tes dans les rues de NICE

Depuis novembre la colère sociale que nous sentions bouillir depuis plusieurs mois s’est répandue dans le pays.
Elle porte principalement des exigences de justice sociale et fiscale dans un contexte où les inégalités et l’accaparement des richesses par quelques un-es deviennent tout simplement (...)

lundi 21 janvier 2019
par  SUD SOLIDAIRES 06

Marche Européenne Pour Le Climat - Nice

Au vu des rapports scientifiques, l’année 2019 sera décisive pour parvenir à limiter la catastrophe du changement climatique, et en dépit d’une mobilisation citoyenne remarquable en 2018, nous n’en prenons toujours pas le chemin.
Nous devons donc hausser le ton !
Soyons nombreuses et nombreux ce (...)

mercredi 9 janvier 2019
par  SUD SOLIDAIRES 06

Manifester en masse pour faire céder le gouvernement

L’Union syndicale Solidaires appelle à manifester sur l’ensemble du territoire avec ou sans gilet, ce samedi 12 janvier lors de l’acte 9 des gilets jaunes et lors des manifestations des samedis qui suivront.
Solidaires met à disposition cet appel ainsi qu’un préavis pour la fonction publique* afin (...)

jeudi 13 décembre 2018
par  SUD SOLIDAIRES 06

Après les moquettes, le plâtre !

Emmanuel Macron a fait ses annonces pour tenter de mettre fin à la colère sociale exprimée depuis plusieurs semaines. Mais pas de surprises : quelques mesures sociales, une « augmentation » de 100 euros brut par mois du SMIC qui intègre la hausse légale et déjà annoncée de 1,8 % prévue en janvier et qui sera financé par l’État (donc par le budget la suppression des cotisations patronales !), une prime exceptionnelle au bon vouloir des employeurs, une exonération fiscale et sociale des heures supplémentaires, et l’annulation de la hausse de la CSG pour 2019 pour les retraité-es qui gagnent moins de 2000 euros.

mercredi 5 décembre 2018
par  SUD SOLIDAIRES 06

Marche pour le climat à NICE le 8 décembre

Nous sommes aujourd’hui au stade où un autre monde est nécessaire.
Cette nouvelle journée d’action et de mobilisation pour le climat s’inscrit dans la continuité de celles du 8 septembre et du 13 octobre qui ont vu des dizaines de milliers de personnes se mobiliser sur tout le territoire et pour (...)

mardi 27 novembre 2018
par  SUD SOLIDAIRES 06

Nous ne sommes rien, soyons partout ! Tous et toutes dans la rue le 1er décembre

Le 1er décembre nous serons dans la rue. Les mouvements et les manifestations sont éclatés, les revendications sont multiples, mais la colère contre le gouvernement utilise les mêmes mots : justice sociale, égalité.
Et le gouvernement fait mine de ne pas bouger sauf à reculer sur des mesures qui ne (...)

Sites favoris


12 sites référencés au total